Bamako, le 15 septembre 2019. Bamako a abrité les assises d’un symposium de trois jours sur l’Enseignement Supérieur au Mali, un symposium organisé  par le Forum Régional des universités pour le renforcement des capacités en agriculture (RUFORUM), un réseau de 114 universités réparties dans 38 pays d’Afrique, en partenariat avec l’IPR / IFRA, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’ONG Sasakawa Global. Les objectifs du symposium sont de (i) délibérer sur les solutions pour mieux répondre aux disparités dans l’enseignement supérieur et appuyer les étudiants défavorisés en Afrique; (ii) mobiliser le secteur privé pour qu’il joue un rôle actif dans l’Enseignement Agricole et les efforts de transformation; (iii) faire le point sur les priorités de l’Enseignement Supérieur et de l’Agriculture et les besoins de développement du Mali,; et (iv) Renforcer les liens entre le secteur de l’enseignement supérieur au Mali et le réseau d’universités RUFORUM. Depuis 2018, dans le cadre de la réalisation du programme Vision 2030 en vue de créer un réseau panafricain, RUFORUM a intensifié sa stratégie politique auprès des gouvernements africains afin de soutenir ses initiatives avec les universités membres des 38 pays africains. Pour aider le Mali dans ses efforts de transformation de l’agriculture, d’excellence dans l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, une équipe de huit vice-chanceliers, recteurs et présidents des universités membres de RUFORUM, des organes de gouvernance de RUFORUM et d’autres parties prenantes se sont rendus au Mali durant la semaine du 9 au 14 septembre 2019 pour discuter avec les parties prenantes de l’enseignement supérieur au Mali, les décideurs et les représentants du secteur privé afin d’explorer les possibilités de partenariat et apprendre du cas du Mali. La réunion au Mali fait également partie des efforts de RUFORUM en vue d’accroître sa présence en Afrique de l’Ouest.

Une journée de réflexions et de discussions sur l’enseignement supérieur s’est tenue le 11 Septembre 2019 pour faciliter un dialogue national sur le statut et l’avenir de l’enseignement supérieur, ainsi que sur le processus de transformation de la science, de la technologie et de l’innovation au Mali. Ont participé à cette journée d’échanges les acteurs des universités et polytechniques, les décideurs politiques et les acteurs du secteur privé. La cérémonie a été officiellement ouverte par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, avec les mots de bienvenue du Maire de la commune 3 et du Président du Conseil d’ Administration de RUFORUM.

Dans son allocution, le maire de la «Commune 3» a indiqué que le Mali, dans son état actuel a grand besoin d’augmenter la production agricole et la productivité par l’application de la science, de la technologie et de l’innovation. Elle a en outre souligné la nécessité de soutenir massivement les étudiants défavorisés mais méritant sur le plan académique. Le président du conseil d’administration de RUFORUM, a expliqué que l’extension récente de RUFORUM sur le continent africain répondait à l’urgence de faire progresser la transformation de l’agriculture en Afrique. Il a également souligné que l’Afrique étant dotée de ressources suffisantes, qu’il ne devrait pas y avoir de problème de faim et de pauvreté sur le continent ; ce qu’il faut, c’est un engagement soutenu et des efforts d’investissement dans l’enseignement supérieur et dans les systèmes nationaux de recherche pour combattre la faim et la pauvreté en Afrique :«Nous devons renforcer les capacités des scientifiques agricoles, des vétérinaires, des microbiologistes, des ingénieurs et des nutritionnistes», a-t-il souligné à la fin de son allocution. Enfin, dans son discours d’ouverture, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a souligné que la science, la technologie et l’innovation restaient des moteurs puissants du développement socio-économique durable et inclusif. Il a salué l’initiative de ce colloque sur l’enseignement supérieur, qui constitue une occasion unique d’interagir et de débattre au niveau national sur les meilleurs moyens de faire avancer le Mali et le continent Africain.

Une présentation sommaire a été faite sur le statut de l’enseignement supérieur au Mali. Cela a permis au public et aux intervenants de débattre des problèmes clés et des solutions pour (i) transformer l’agriculture malienne à travers les STI, (i) financer la recherche scientifique et la technologie au Mali, (iii) accroitre la participation des femmes dans l’enseignement supérieur et dans la recherche scientifique au Mali, la participation du secteur privé au développement de la science, de la technologie et de l’innovation au Mali et la participation d’étudiants défavorisés mais méritant sur le plan académique.

La délégation du RUFORUM, présidée par le professeur George Kanyama-Phiri, a félicité le gouvernement du Mali pour les efforts en cours visant à renforcer l’agriculture et à promouvoir la science, la technologie et l’innovation pour le développement économique du Mali.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: